Stage Siu Lo Hun - les petits disciples de Buddha - Tao Kuen Hung Gar
Stage Siu Lo Hun - les petits disciples de Buddha - Tao Kuen Hung Gar

Jeudi 20 décembre 2018 | 20h-22h

Dojo de Bousse

Adhérents du cours Adulte

Le Tao Siu Lo Han – bref historique

Siu Lo Han est la deuxième forme du style Hung Gar étudiée dans notre Ecole. Siu Lo Han signifie « les petits disciples de Bouddha ». Ce nom fait directement référence aux origines du Tao. Les disciples de Bouddha sont les moines bouddhistes, l’expression ciblant plus particulièrement les moines Shaolin. En effet, le style Hung Gar aurait été créé à partir du style Shaolin originel. Cette création fait appel à une légende autour de la destruction du temple Shaolin au XVIIIe siècle. Cinq moines guerriers seulement sortirent vivant de ce drame, chacun portant la mission de continuer à faire vivre le style Shaolin ancestral. L’un des 5 (nommé Hu Te Ti) créa ainsi le style Hung Gar, réorganisant son idée du Kung-Fu à partir des 5 animaux et 5 éléments.

Le style Hung Gar, comme tous les styles de Kung-Fu, a depuis beaucoup évolué. Beaucoup s’entendent pour dire cependant que le Tao Siu Lo Han est la forme représentant le mieux l’essence originelle et authentique du style.

Le Tao Siu Lo Han – le contenu

A la différence de certaines formes plus modernes, les techniques de Siu Lo Han ne sont pas (ou peu) « cachées » ou « embellies » par des mouvements intermédiaires. Le but du Tao est clair : apprendre et appliquer tel quel. On comprend ici la construction des Taolu « ancestraux ». 

Ce Taolu est composé de 3 séquences successives :

  • une partie de Qi Gong dur sur place, en position Jor Mah, visant à développer son souffle et sa force.
  • une partie essentiellement Boxe Courte, principalement sur place (changements de postures sur place entre Ma Bu, Gong Bu et Xu Bu). Cette partie aborde un nombre conséquent de blocages et de contres. Les mouvements sont travaillés systématiquement à gauche et à droite.
  • une dernière partie mélangeant boxe longue et boxe courte, mettant en avant le travail des déplacements.
 

0 commentaires

Laisser un commentaire

MENU