Un conte expliquant le choix des 12 animaux du zodiaque chinois

Cette histoire a été racontée aux enfants lors du Nouvel An Chinois 2019. Pour les besoins de cet événement, elle a été légèrement retravaillée afin d’en faciliter la compréhension. Cela explique pourquoi le texte diffère de certaines traductions disponibles sur le net. Le récit a été illustré par une projection d’ombres chinoises.

Une légende raconte qu’il y a fort longtemps, l’Empereur de Jade, le plus grand roi de l’histoire de la Chine, voulait fêter son anniversaire. Malheureusement, à cette époque, personne n’avait encore pensé à un moyen de compter les années. Impossible d’être sûr de son âge, le pauvre Empereur était bien embêté. Il décida donc de proposer une méthode pour compter les années.

Il annonça qu’une course allait être organisée entre les animaux, avec un cadeau spécial pour les 12 gagnants. A cette nouvelle, les animaux s’empressèrent de venir, un cadeau spécial de l’Empereur de Jade devait être fantastique !

Le jour de la course, l’Empereur arriva sur un char d’or. Il commença à parler mais personne n’écoutait. Ils essayaient tous de deviner quelle allait être la récompense.

Comme il s’éclaircit la voix pour parler, les animaux se turent.

« Il y aura une course à travers la forêt et la rivière. Les douze premiers animaux qui atteindront la rive opposée gagneront une année qui portera leur nom. Le premier gagnera la , le deuxième la deuxième année, et ainsi de suite », déclara l’Empereur.

Une fois tous les animaux alignés sur la ligne de départ, il annonça le début de la course et les animaux s’élancèrent jusqu’à la rivière.
« Prêt (Yu Bei), partez ! (Kai Chi) »

Les premiers arrivés à la rivière furent le chat et le rat. Les deux malins étaient à cette époque les meilleurs amis du monde. La veille ils avaient repéré le chemin et trouvé un raccourci. Mais à présent, penchés devant la rivière, ils comprirent vite que la traversée était beaucoup trop dangereuse. Ils s’assirent un instant, se demandant quoi faire, quand le buffle arriva. Tout à coup, le rat eut une idée. « Hey buffle, accepterais-tu de nous transporter à travers le fleuve? » demanda-t-il. Le buffle qui était un animal serviable accepta volontiers.

Le chat et le rat sautèrent sur la tête du buffle et, ensemble, ils traversèrent la rivière. Mais le rat, fourbe et rusé, fit tomber le chat dans l’eau, le mettant alors totalement hors de course ; c’est depuis ce jour que ces deux animaux se détestent, et que tous les chats ont peur de l’eau.

Le buffle voulu aider le chat mais ne parvint pas à l’attraper. Le rat en profita pour bondir de la tête du buffle, faisant de lui le vainqueur. « Félicitations! » dit l’empereur. « La première année portera ton nom. » Le buffle était furieux d’avoir été trompé, mais en arrivant second, il obtint la deuxième année

Il y eut une longue attente avant que le tigre n’arrive, épuisé par une traversée difficile et un fort courant. L’Empereur, satisfait de ses efforts et de son courage, nomma la troisième année en son honneur. Le tigre était suivi par le lièvre, ce qui surprit l’empereur. « Tout le monde sait que les lièvres ne savent pas nager. Tu as certainement triché! »

Le lièvre expliqua que c’était vrai, qu’il ne savait pas nager, mais qu’il avait réussi à traverser la rivière en sautant d’un immense bond. Cela impressionna l’Empereur qui lui décerna la quatrième année.

L’Empereur était ravi de ce qu’il avait vu jusqu’à présent. Tous les animaux avaient montré une remarquable ingéniosité pour traverser la rivière, mais il pensait que le dragon, qui pouvait à la fois nager et voler, aurait dû gagné facilement. Pourtant, le dragon n’était toujours pas en vue.

A ce moment précis, une ombre descendit sur les animaux, c’était le dragon qui plongeait vers eux. « Te voilà enfin. Où étais-tu? », demanda l’Empereur. « J’ai dû faire tomber la pluie pour un village qui n’avait plus d’eau. Ensuite j’ai vu un lièvre qui allait se noyer, j’ai donc créer un peu de vent pour l’aider à traverser », déclara le dragon. L’Empereur reconnu bien là ce fier animal, toujours prêt aider les plus faibles. « Très bien. Tu es le cinquième animal et tu obtiens donc la cinquième année », proclama-t-il.

Les animaux gagnants, rassemblés sur la rive, observaient le reste des participants. Peu de temps après, c’est le cheval qui fut en vue. Il nageait furieusement et était sur le point de gagner la terre ferme quand un serpent sortit de sa crinière et glissa entre ses sabots. Le cheval fut si surpris qu’il se cabra, ce qui permit au serpent de franchir la ligne pour la sixième place. Le cheval dut se contenter de la septième place.

Puis vint la chose la plus étonnante de cette incroyable journée : une chèvre, un singe et un coq voyageant ensemble sur un radeau. Le coq avait trouvé le radeau et les deux autres l’avaient aidé à naviguer et défricher les roseaux. Quand ils eurent finalement atteint la rive, l’Empereur se montra ravi. « Je n’ai jamais vu une telle démonstration de travail d’équipe! » Et il accorda ainsi la huitième année à la chèvre, la neuvième au singe et la dixième au coq.

Il se passa un certain temps avant qu’un nouvel animal n’arrive. L’Empereur commençait à se demander si d’autres animaux parviendraient de l’autre côté et si son défi n’avait pas été trop difficile. Mais il n’eut pas besoin de s’inquiéter bien longtemps car le chien apparut à l’approche du rivage. Le chien expliqua que l’eau était si propre qu’il n’avait pu résister à jouer un peu dedans. L’Empereur se mit à rire et lui décerna comme prévu la onzième année.

Il ne restait donc plus qu’à savoir quel animal obtiendrait le dernier prix. Les animaux discutaient du sujet lorsqu’ils entendirent le grognement du cochon qui apparut sur la rive, et qui lui valut la douzième année. Il expliqua qu’il avait eu faim et qu’il avait fait une petite sieste après son repas, avant de continuer son chemin. Les trompettes de l’Empereur sonnèrent et ce dernier se mit à parler.

« Félicitations à tous les animaux qui ont réussi à traverser la rivière aujourd’hui. On se souviendra à jamais de vos noms grâce à vos efforts incroyables aujourd’hui ».

Chaque année portera l’un de vos noms, dans l’ordre suivant :

Le Rat, le Buffle, le Tigre, le Lapin, le Dragon, le Serpent, le Cheval, la Chèvre, le Singe, le Coq, le Chien et le Cochon.

Après l’année du Cochon, le cycle recommence avec le Rat.

0 commentaires

Laisser un commentaire

MENU